Il a plein de petits noms: dragée, pelure d'oignon, passion, bonbon, fuchsia, profond, vif, magenta, fuchsia, cerise, framboise, rubis, brumeux, amarante, rosé, thé, saumon, pêche, incarnadin, cuisse de nymphe .... J'aime les rose.

7951ba7a0d8e18ad3ba5400a2dcf2ac4

"Pause culture"

Signification de la couleur Rose ( source )

Le rose est connu en général pour être une couleur féminine.
La couleur rose représente le romantisme, le mystère, l’innocence, la séduction, la douceur et la vivacité en même temps, le calme, la paix, la sérénité, la fraîcheur, le sucré, la tranquillité et la confiance …


Le rose est obtenu par le mélange du rouge et du blanc.

La couleur rose est une couleur douce et sucrée considérée comme une couleur chaude.
En décoration, le rose est rassurant, vivant tout en étant chaleureux. Il procure confort et raffinement. C’est un choix classique, en général, pour les chambres de petites filles. Il convient aussi bien aux salons, cuisines, bureaux, chambres et salles de bain. S’il est foncé, il crée un effet de rapprochement, dans une pièce. Peindre les murs en rose donne une impression de plus petit et de plus intime.
Cette couleur a des propriétés calmantes et rassurantes qui nous rappellent l’innocence de notre enfance. C’est d’ailleurs pour cela que c’est la couleur préférée des petites filles pour son côté rassurant, serein et innocent.


Le petit livre des couleurs       Pastoureau-Simonet    ISBN : 2757803107        Éditeur : Editions du Seuil (2007)

livre des couleurs

Le mot de l'éditeur

 

Notre monde et notre imaginaire sont habités par les couleurs. Nos actes, nos paroles, nos rêves et nos achats sont dominés par un code implicite, qui est celui dicté par les couleurs. Rien n’est incolore : la réalité se voit et se comprend au travers d’un prisme infini de couleurs. Et ces dernières ont une histoire que Michel Pastoureau retrace ici avec brio.

Michel Pastoureau
Historien, anthropologue, spécialiste des couleurs, des images et des symboles, il a notamment publié en « Points Histoire » Bleu, L’Étoffe du diable, Noir, Histoire symbolique du Moyen Âge occidental et L'Ours. Histoire d'un roi déchu.
Dominique Simonnet
Auteur de romans et d’essais, notamment La Plus Belle Histoire du monde, Némo dans les étoiles et L’Amour expliqué à nos enfants (avec Nicole Bacharan), publiés au Seuil.
Extrait

 

Le rose? Il doit être plus paisible...
Il n'a pas eu d'existence bien définie pendant longtemps. On disait autrefois «incarnat», c'est-à-dire couleur de chair, de carnation. Porté par le romantisme, le rose a acquis sa symbolique au XVIIIe siècle: celle de la tendresse, de la féminité (c'est un rouge atténué, dépouillé de son caractère guerrier), de la douceur (on dit encore «voir la vie en rose»). Avec son versant négatif: la mièvrerie (l'expression «à l'eau de rose» date du XIXe siècle). Un moment, on l'a plaqué sur l'homosexualité avec une intention péjorative. Les homosexuels ont maintenant choisi le drapeau arc-en-ciel, qui symbolise la diversité, celle des couleurs et celle des êtres, et la tolérance.

"Apprenez à penser en couleurs et vous verrez la réalité autrement !"

Autres liens.Wikipédia Le rose

 

Indice 2: tout est dans l'homonymie.

Cadeau 2: On sort de l'univers broderie pour l'univers féminin de la beauté, broder avec de belles mains, c'est bien aussi. Flawless pink, le rose parfait de Sally hansen.

 

sally-hansen